Projet

Qu'est-ce que TunTwin

L’ Institut National de Recherche et d’Analyse Physico-Chimique » (INRAP) est un projet de coordination et de jumelage H2020 fondé par la Commission Européenne dans le cadre de l’action « Action de Coordination et de Soutien » au sein du Thème « Large ».

Le projet TUNTWIN a démarré le 1er janvier 2021 et a duré 3 ans. Le financement alloué au projet s’élève à environ 0,9 million d’euros, incluant la communication, la diffusion et la sensibilisation.

TUNTWIN renforce l’excellence de la recherche et le transfert de connaissances de l’INRAP. Et ce, en travaillant la spectrométrie de masse et les techniques synchrotron appliquées aux secteurs suivants : l’environnement, l’alimentation et la santé. Le tout en ayant une attention particulière aux contaminants organiques, à la spéciation des éléments, aux isotopes légers et non traditionnels, aux nanoparticules, ainsi qu’à la traçabilité alimentaire, à l’authenticité et à la sécurité. Ces secteurs présentent des avantages économiques importants et sont pertinents pour le développement de l’économie et de la législation de l’UE et de la Tunisie.

Pour ce faire, TUNTWIN a créé un environnement de coopération transnationale et développe un cadre durable de renforcement des capacités de recherche de gestion de la recherche des finances et de l’administration. En d’autres termes, un réseautage international pour renforcer l’expertise durable des scientifiques et des parties prenantes tunisiennes. De ce fait, TUNTWIN favorise le développement de l’économie tunisienne dans les secteurs de l’environnement, de l’alimentation et de la santé. Le renforcement du personnel de l’INRAP est développé par des partenaires de l’UE : une excellence scientifique établie dans des sujets cibles, à travers 6 études de cas, et avec une expérience avérée.

TUNTWIN Les objectifs spécifiques
Pourquoi TUNTWIN ?

  • Améliorer et développer les compétences analytiques MS et SR des chercheurs jeunes et confirmés et du personnel technique et s’aligner sur les principaux laboratoires internationaux.
  • Contribuer à promouvoir l’expertise et le potentiel de recherche de l’INRAP pour devenir un centre d’excellence en analyse organique et inorganique dans les domaines sélectionnés de l’environnement, de l’alimentation et de la santé, conduisant à de nouveaux investissements dans de nouvelles instrumentations spectrométriques de pointe.
  • Former la nouvelle génération de jeunes chercheurs exceptionnels pour aider à établir des ressources humaines de haute qualité et à mettre en œuvre les changements structurels nécessaires pour atteindre l’excellence sur une base durable.
  • S’aligner sur les questions transversales de H2020 RRI en fournissant des formations de base sur les pratiques horizontales clés vers l’excellence de la recherche
  • Promouvoir une mise en réseau durable, intégrer et développer des projets communs à long terme dans les programmes de recherche de l’UE : dans les domaines de l’environnement, de l’alimentation et de la santé. Et ce, afin d’assurer un financement durable supplémentaire et d’augmenter les chances d’engager de nouveaux étudiants de premier cycle dans la recherche.
  • Augmenter le nombre d’opportunités de mise en réseau pour les chercheurs de haut niveau et débutants et rester en contact avec des partenaires à travers l’UE
  • Réunir des institutions d’excellence et un laboratoire d’analyses hors pair (MARSS/IPREM et JSI) qui ont déjà bénéficié d’un projet de jumelage entre certains des partenaires de TUNTWIN (IPREM et IJS : MASSTWIN) et qui sont l’une des principales institutions du domaine dans l’UE. Pour agir en tant que centre d’excellence virtuel unique en spectrométrie de masse et techniques connexes autour du bassin méditerranéen
  • Appuyer la mise en place du Centre de Référence en Milieu Marin (CREM) programmé dans le cadre du projet LMI-Ecosys-Med entre 3 institutions de l’IRD (France) et 6 institutions tunisiennes (INRAP, INSTM, IPEIT, CBS, FSB, INAT).
  • Accroître la visibilité internationale et rehausser la visibilité des chercheurs et de l’INRAP au sein des pays du Maghreb et d’Afrique ainsi que de l’Espace européen de la recherche (EER).
  • Améliorer et élargir la collaboration avec les partenaires socio-économiques tels que l’industrie alimentaire et pharmaceutique et avec les secteurs gouvernementaux (Ministères de l’Environnement, de la Santé, de l’Agriculture et du Commerce).
    .
X